2009 Maine Question 1 -2009 Maine Question 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre

Question 1 : Initiative Citoyenne
Veto du peuple
Une loi visant à mettre fin à la discrimination dans le mariage civil et à affirmer la liberté religieuse
Résultats
Réponse Votes %
Oui 300 848 52,90 %
Non 267 828 47,10%
Total des votes 568 676 100.00%

2009 Maine Question 1 résultats carte par county.svg

Maine Question 1 était un référendum électoral organisé dans le Maine en 2009 qui a rejeté une loi légalisant le mariage homosexuel dans l'État. La mesure est passée de 53 à 47% le 3 novembre 2009.

Le résultat du référendum a été annulé trois ans plus tard lorsque les électeurs ont approuvé la question 1 du Maine de 2012, qui légalisait à nouveau le mariage homosexuel dans l'État.

Législation

En janvier 2009, un projet de loi intitulé "Une loi pour mettre fin à la discrimination dans le mariage civil et affirmer la liberté religieuse" a été présenté à l' Assemblée législative du Maine . Le projet de loi légaliserait le mariage homosexuel et obligerait le Maine à reconnaître les autres mariages homosexuels célébrés hors de l'État. Cependant, le projet de loi précise également que les institutions religieuses ne seraient pas contraintes de célébrer des mariages homosexuels et pourraient les refuser si cela entre en conflit avec leurs croyances.

Le 30 avril 2009, le Sénat du Maine a rejeté un amendement visant à soumettre la question à un référendum électoral 22-13 et a adopté le projet de loi 21-14. Le 5 mai 2009, la Chambre des représentants du Maine a adopté le projet de loi 89-57, et le lendemain, le gouverneur John Baldacci a signé le projet de loi pour qu'il entre en vigueur 90 jours plus tard.

Efforts de questions sur les bulletins de vote

Le 7 mai 2009, les opposants à la loi ont déposé les documents nécessaires pour lancer une campagne visant à soumettre la loi au vote lors des élections de novembre, leur donnant jusqu'à 90 jours après l'ajournement de la législature pour recueillir au moins 55 087 signatures valides afin de mettre la loi au vote. mesure sur le bulletin de vote. En juin 2009, Stand for Marriage Maine, le groupe de coalition menant l'effort de veto, a annoncé qu'il avait embauché Schubert Flint Public Affairs, qui avait travaillé sur l' effort de la Proposition 8 en Californie, pour gérer les relations publiques pour l'effort de veto. En juillet 2009, No on 1/Protect Maine Equality a été formé pour s'opposer au veto. Le 2 septembre 2009, le secrétaire d'État du Maine a vérifié que les opposants à la loi avaient soumis un nombre suffisant de signatures valides et a certifié la question du scrutin pour novembre.

Vote

La question 1 demandait : "Voulez-vous rejeter la nouvelle loi qui permet aux couples de même sexe de se marier et permet aux individus et aux groupes religieux de refuser de célébrer ces mariages ?"

  • Un vote Oui enlève la possibilité aux couples de même sexe de se marier.
  • Un vote non maintient la possibilité pour les couples de même sexe de se marier.
Date du sondage d'opinion Conduit par Taille de l'échantillon
(votants probables)
Oui Non Indécis Marge d'erreur
14–16 septembre 2009 Recherche 2000 600 48% 46% 6% ±4,0 %
23-27 septembre 2009 Corps de la démocratie 808 41% 50% 9% ±3,5 %
30 septembre – 7 octobre 2009 Pan Atlantique 401 42,9 % 51,8 % 5,3 % ±4,9 %
16-19 octobre 2009 Sondage sur les politiques publiques 1130 48% 48% 4% ±2,9 %
20-22 octobre 2009 Pan Atlantique 400 42% 53% 4% ±4,9 %
26-28 octobre 2009 Recherche 2000 600 47% 48% 5% ±4,0 %
31 octobre – 1er novembre 2009 Sondage sur les politiques publiques 1133 51% 47% 2% ±2,9 %

Résultats

Le référendum a eu lieu le 3 novembre 2009. Voter «Oui» au référendum abrogerait la loi tandis que voter «Non» maintiendrait la loi. Après la fin du référendum, les résultats ont montré que 52,9% des électeurs ont voté oui sur l'abrogation de la loi tandis que 47,1% des électeurs ont voté non.

Question 1 : Veto du peuple
Une loi visant à mettre fin à la discrimination dans le mariage civil et à affirmer la liberté religieuse
Choix Votes %
Référendum adopté Oui 300 848 52,9
Non 267 828 47.1
Total des votes 568 676 100,00

Post-électorale

Juste après minuit le soir des élections, le consultant Frank Schubert de Stand for Marriage Maine a déclaré : « L'institution du mariage a été protégée dans le Maine et dans tout le pays. La campagne No on 1/Protect Maine Equality a concédé sa défaite deux heures plus tard. Les partisans du mariage homosexuel se sont engagés à poursuivre la lutte, tandis que les opposants ont déclaré qu'ils travailleraient pour introduire un amendement constitutionnel visant à interdire la reconnaissance légale des unions homosexuelles .

Une bataille juridique s'est poursuivie alors que la Commission du Maine sur l'éthique gouvernementale et les pratiques électorales tentait de forcer l' Organisation nationale pour le mariage à répondre aux assignations à comparaître pour les noms de ses donateurs dans le cadre du référendum. La Commission a toujours gagné devant les tribunaux d'État et fédéraux. Le 4 août 2015, la Cour judiciaire suprême du Maine a rejeté une tentative de l'Organisation nationale pour le mariage de surseoir à la publication de la liste alors que son dossier contre une décision antérieure de la Commission d'éthique était en instance. Le 24 août, la liste des donateurs a été publiée.

Le 6 novembre 2012, un autre référendum a eu lieu sur l'opportunité de légaliser le mariage homosexuel. 53% des électeurs ont voté oui, annulant ainsi le référendum sur la question 1 du Maine de 2009 et marquant le premier succès du mariage homosexuel lors d'un scrutin.

Voir également

Références

Liens externes